One piece RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Harlock Keelhauled - '' Les humains, un peuple répugnant ... '' [U.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harlock Keelhauled
Yonkô
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 29/10/2015

Feuille de personnage
Niveau: 0
Fruit du démon: Hie Hie no Mi
exp:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Harlock Keelhauled - '' Les humains, un peuple répugnant ... '' [U.C]   Mar 3 Nov - 18:30

Nom : Keelhauled
Prénom : Harlock
Surnom : L'Empereur Blanc '' White Emperor ''
Âge : 25 piges
Métier : Capitaine
But : Ambitieusement, éradiquer sa propre espèce, quoiqu'il juge cette idéologie légèrement extrémiste sur les bords, peu louable et futile. Autrement, mettre la main sur la richesse de Gold Roger, réaliser un coup d'état semblable au sien. Puis finalement, se venger en exécutant sa descendance.
Race : Humain, bien qu'il dénigre les siens.
Fruit du démon, arme, équipement ou aptitude : Goro Goro no Mi. Une prothèse canon à bras en acier.
Haki : Fluide de l'armement ( Niv. 3 ), couleur de l'observation ( Nv. 1 ) & Haki des rois
Grade : Empereur Yonkô
Niveau demandé : 16


Plus de cents hommes se sont évanouis en croisant sa route.

Doté d'un mental d'acier, il ne lâche pas son opposant du regard, plongeant ce dernier, dans un profond sentiment de mal être. Le guerrier lui faisant face n'est pas faible, loin de là, à dire vrai, l'écart entre les deux n'est que très minime, assez pour donner lieu à un duel pittoresque et mémorable. Toutefois sa soif de sang est telle, qu'il n'est possible d'en faire abstraction à la seule condition d'être plus fort, ou à l'exact même niveau de ce qu'il est actuellement.

Fourbe, vicieux et belliqueux, même s'il préfère combattre en face à face, il n'aura aucun scrupule à user de moult ruses et mouvements dépravé, il ne laisse réellement aucune chance à sa proie. Il n'y a pas d'honneur chez les pirates, seul le résultat final compte : Décrocher la victoire, perdre c'est mourir.

Menteur, orgueilleux et traître par moment, il n'hésitera pas à mettre sa fierté de côté afin d'agir en son propre intérêt, de ce fait il est très fort probable qu'une alliance convenue avec lui se finisse en bain de sang et bien souvent, ce sont ses anciens alliés qui terminent six pieds sous terre, la tête lamentablement embroché sur un piquet.

Bien qu'étant lui-même un être humain, il voue à sa propre race, une haine sans pareille et malgré quelques rares exceptions, tel que son second, en qui il éprouve une confiance inébranlable, il n'aura aucun remords à en décimer une population.


Surplombé d'une crinière glaciale, cet homme est l'Empereur Blanc

Il marche tel un empereur en direction de l'arène, l'allure stoïque arborant le regard typique des hommes tout autant dangereux que vicieux. Amusé par la situation, il esquisse un sourire sadique, confiant de sa puissance il se sent dors et déjà victorieux de cet affrontement. Au bout du compte, il ne s'agit là que d'un homme et non d'un titan, aux premiers abords en tout points semblable à vous et moi. Haut de son gabarit que l'on pourrait qualifier de piètre pour ainsi dire, il ne s'élève pas plus qu'à un mètre soixante-quinze de hauteur, pour une masse musculaire certes présente et généreuse, mais en sommes-toute ridicule en comparaison des brutes qu'il est possible de croiser en ce monde, reflétant ses misérable soixante-treize kilogrammes. Depuis qu'il s'est vu développer une habilité particulière pour l'art du combat, il croît une rude endurance lui permettant de subir moult choc aussi bien physique que moral lui concédant de tenir le coup suite à d'impitoyables affrontements. Ceci-étant, il est également surplombé d'une aura meurtrière ne l'abandonnant à aucune occasion et ce, même lors d'un quelconque moment de sommeil.

Lors de sa confrontation avec le seigneur des pirates, Gold Roger, Harlock aura essuyé une amer et cuisante défaite, si bien qu'en plus d'avoir été amputé de son bras droit, il voue désormais une haine sans pareille envers cet homme. Malgré qu'aujourd'hui il ne soit plus de ce monde, Harlock s'est dors et déjà confronté à son rejeton, affrontements s'étant soldés par d'innombrables égalités.


Autrefois esclave, certains me vouent désormais allégeance.

- 25 Harlock naquit à Alabasta, sur les mers de Grand Line, un royaume de désert où prospère toutefois une végétation fleurissante aux abords de la cité principale, au-delà, seule la sécheresse est maîtresse des lieux. Quand bien même il était l'enfant d'une pauvre famille de roturier, les premières années de sa vie se passèrent sans encombres. Sans éducation particulière cependant, puisqu'à dire vrai, Harlock était souvent livré à lui même, ses parents étant, la majorité du temps absent. Quoi que les seuls fois où le très jeune bambin vit sa mère, ce n'était qu'en compagnie d'hommes lui étant étrangers, pour la plupart personnifiés d'une aura qu'il qualifierait de dangereuse. Car effectivement, si le salaire très modeste de monsieur suffisait à peine pour subvenir aux besoins de sa famille, il forçait alors sa dulcinée à la prostitution avec comme clients habituels, la racaille du vaste désert qui était à l'époque comme aujourd'hui, sans conteste le plus scabreux des territoires demeurant au royaume.

-20 Démuni de toute richesse, le géniteur d'Harlock conclu un marché avec les forbans du vaste désert, il leur vendrait son très jeune fils alors âgé de cinq ans, en échange d'une somme d'argent non négligeable. Pour Harlock, commence alors le début du calvaire. Subissant moult supplice en tout genre, d'abord utilisé comme punching-ball général, il fut de temps à autre relégué à la tâche de ménager, suite à quoi, il avait généralement droit à une torture morale : Sa mère à quatre pattes, devant les yeux dévastés de son enfant, alors en train de prendre son pied, avec ce qui semblait être ses maîtres. Officiellement, Harlock ne représentait rien de plus que l'esclave de ces mécréants, marqué au fer rouge en tant que tel.

- 18 Il se tenait là avec cette épée aussi grand qu'il était, comme une plaque de fer géante, il se tenait entre Harlock et l'allègre masse de cadavre putride qu'il venait de trancher de son arme, émoussé, tachetée de sang, emplie de péchés. Il venait de terrasser les persécuteurs d'Harlock, le libérant ainsi de toute la souffrance emmagasiné jusqu'à ce jour. Reconnaissant, il saisissait un poignard, baignant dans la marre de sang, au pied d'un défunt, dans le but de s'arracher le morceau de peau reposant sur sa poitrine, là où s'était déposé autrefois, la marque du déshonneur. Ce, sous le regard attentif de cet homme, froid et inexpressif, mais contradictoirement rassurant. Malgré le fait, qu'aucun d'eux n'eu prit la peine de s'adresser la parole, ils donnaient l'impression de ne se comprendre que par le regard. La cape noire du mercenaire virevoltait au vent, sec du désert. Il reprit cours à son chemin, en direction du royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-taisennoumi.forumactif.org
 
Harlock Keelhauled - '' Les humains, un peuple répugnant ... '' [U.C]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic
» Par Mario Barthelot la victoire du peuple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Taisen no Umi :: Gestion des personnages :: Présentations-
Sauter vers: